LORIMA Sàrl | Loan Risk Management

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur la diversification !

Nombreux d’entre vous m’ont déjà soutenu être très bien organisés pour structurer les placements de la fortune de leur Caisse de pension et m’ont prié de cesser de leur parler d’hypothécaires.

J’ai deux réponses à leur adresser :

  1. Non.
  2. Nous vivons dans un monde où l’espérance de vie résiduelle après 65 ans s’allonge à bientôt plus de 20 ans et où les papy boomer sont les consommateurs des capitaux retraite au détriment des personnes actives ! En attendant une vraie révision de notre système de prévoyance qui résoudra cette situation structurelle, vous êtes contraints de vous tourner vers des solutions de marchés et de placement pour optimiser au mieux les prestations de retraite avec les produits sélectionnés par votre conseiller ALM. Votre objectif : maximiser les rendements des capitaux de retraite tout en maîtrisant les risques et en conservant un degré suffisant de liquidité ; soit diversifier le placement !

Continuer de réfléchir à des solutions de diversification sans changer pour autant l’angle d’examen ne permet pas d’avancer mais va au contraire vous laisser à la même place et désarmé face aux modifications qui vous entourent. Le meilleur moyen d’illustrer le besoin de changement dans la façon de penser est ce film : imitation game !

Les taux d’intérêts s’éternisent sur le plancher zéro, vos rendements obligataires sont peu satisfaisants, la volatilité du marché des actions est forte, vous prenez donc des risques de capitaux et la conservation de votre liquidité vous coûte 0,75% par année.

Avec le soutien de votre conseiller ALM, vous recherchez de nouvelles sources de diversification : actions, obligations, immobilier, alternatifs et trésorerie. Bref, une diversification par des vases communicants.

Il vaut mieux prendre le changement par la main avant qu’il ne vous prenne par la gorge affirmait Winston Churchill. Il vous reste une piste que vous n’avez peut-être pas totalement exploré : les titres hypothécaires !

Qu’est-ce qu’ils vous apportent ?

  • Une réelle source de diversification et de dilution des risques de portefeuille ;
  • Un maintien de la valeur nominale de l’actif sans risque lié aux fluctuations boursières ;
  • L’assurance d’un taux de rendement fixe sur toute la durée du placement ;
  • Une garantie réelle couvrant le capital et les intérêts.

Par définition et par contrainte légale, la gestion des avoirs de la prévoyance retraite se présente sous un profil investisseur marqué par une très forte aversion aux placements risqués, elle privilégie donc les investissements sécurisés.

L’évolution des politiques commerciales américaines et chinoises pourraient entrainer une chute des placements boursiers ainsi que de très fortes fluctuations sur le franc suisse ; qu’avez-vous prévu aujourd’hui pour contenir les risques de pertes ?

Seule l’introduction d’un actif complémentaire et différent dans l’ALM actuel permet de diluer les risques sur les actifs sensibles aux fluctuations des marchés. Aussi, demandez à votre conseiller ALM de vous remettre une simulation « crash test » de l’impact sur de l’évolution de votre portefeuille avec et sans placement dans des titres hypothécaires :

  • Où les cours boursiers obligataires et des actions chutent fortement,
  • où le franc suisse devient une valeur refuge,
  • et où les taux d’intérêts augmentent progressivement.

Le résultat sans appel : toutes vos valeurs boursières ont pris une claque, vos positions euros et dollars sont dévalorisés alors que la valeur nominale de vos investissements hypothécaires n’a pas bougé ! Les prêts conclus durant la montée des taux hypothécaires apportent même un rendement croissant à vos investissements.

Bien sûr, votre réaction naturelle est de me répondre : « oui, mais ….

  • C’est compliqué,
  • Ce n’est pas rentable,
  • Ce n’est pas liquide,
  • Et c’est le métier des banques ! »

Je comprends vos objections. Il existe de nombreuses manières d’effectuer ce placement hypothécaire (directe ou indirecte) en fonction de la situation de votre Caisse de pension. Alors laissez vos craintes de côté trois minutes et imaginez que vous puissiez annoncer à vos assurés que votre ALM vous a permis de conserver leurs capitaux retraites bien que tous les marchés boursiers aient subi de fortes dépréciations !

Ne vous faites pas de souci maintenant sur la question « Est-ce que je sais comment introduire les prêts hypothécaires maintenant dans l’ALM ? » Peut-être que vous avez ce savoir-faire ou peut-être pas. Je ne vous demande pas de procéder à un changement dans l’urgence.

Je vous invite seulement à vous poser une question aujourd’hui : « que se passerait-il si vous pouviez introduire une réelle diversification pour faire face aux modifications conjoncturelles à venir ? »

Les possibilités de placement dans les prêts hypothécaires sont très étendues. Vous trouverez naturellement une solution de placement adaptée à votre Caisse de pension qui tiendra compte de votre stratégie d’investissement, de vos objectifs et de vos contraintes. Vous pouvez ainsi limiter les risques de portefeuille et vous assurer d’un rendement certain.

Découvrez maintenant comment les instituts de prévoyance ont déjà pris le cap sur les investissements hypothécaires et pris près de 2% de part de marché aux banques suisses en cliquant sur notre Formulaires de contact

 

By | 2018-06-06T08:52:20+00:00 juin 6th, 2018|A la une, Publications|0 Comments

About the Author:

Au bénéfice d’un master en économie politique et d’une longue expérience dans le domaine des crédits hypothécaires bancaires, Sylvie Hoecht été amenée au cours de sa carrière à développer des processus bancaires pour différents types de financements hypothécaires. Elle a été responsable d’un département d’analyse et d’administration des crédits d’une banque de droit suisse acquérant ainsi une expérience et une compétence élevées et reconnues en gestion managériale. La Fondation Hypotheka l’a ensuite engagée dans un contexte de crise en lui confiant sa direction dès avril 2014, afin de constituer une équipe opérationnelle et autonome avec l’objectif de sauvegarder les capitaux investis dans des prêts devenus litigieux. Une mission accomplie avec succès. Riche de ce savoir-faire, elle crée la société LORIMA sàrl (Loan Risk Management) spécialisée dans la maîtrise des risques hypothécaires au service des investisseurs institutionnels.

Laisser un commentaire